jeudi 18 mars 2010

C'est la beauté du dedans qui compte

Ma guit me r'garde d'un drôle d'air. genre jaloux.
C'est vrai que j'la néglige depuis que j'me tiens avec cette salope de charrue d'Écriture.
J'pense que ça lui pique quelque part et qu'elle aimerait que j'la gratte.

J'arrive darling.

anyway, j'pense que j'écris trop.
Écrire trop, ça dillue les propos.
J'me répète pis je tourne en rond... ..pis.. j'me.. répète. pis j'tourne en rond.

J'arrive darling.

Avec mes p'tits poèmes urbains-tapette, arrive en ville estie.
Des poèmes de scatophile en 2010, ça rime à quoi?
..à d'la marde.

J'arrive darling.

Avant l'odieux adieu déchirant, qui devrait durer à peu près 2 bonnes journées,. ou moins, peu importe,
introduisez: résumé de mon mercredi en c'est laitte-o-rama.



Les filles qui portent des casquettes, c'est laitte.

Le monde qui ont des coupes de ch'veux comme LaRoux, c'est laitte.

Les cyclistes qui font des faces de ouai je vais vite et je porte un cuissard qui me rentre dans le cul, c'est laitte.

Écrire lol, j'm'habitue pas, c'est laitte.

Les blog qui disent que tout l'monde est laitte tout le temps, c'est laitte.
toé, t'es laitte.
moé aussi chu laitte.


J'arrive darling.

lundi 15 mars 2010

Un pénis is a warm gun

Un matin, tu te lèves tout mou pour aller travailler à faire la vaisselle.
Le soir, t'es deboutte jacké ben raide, entouré d'une équipe féminine de Bateau-dragon habillée en madame pour t'aider à faire la vaisselle.



J'ai un emploi surprenant.



Une trentaine de filles qui font une levée de fonds pour participer à une compétition de bateau-dragon en Chine; tous vêtues de spray-net et de décolletés.
Mon boss niçois: ces femmes sont bénévoles et à ton entière disposition.



J'ai un boss niçois surprenant.



J'ai donc fait ma job, armé de mon harem d'athlètes sexuel, bandé ben long, en écoutant l'album blanc, au complet, deux fois.





Bon, sur ma photo y'a pas jusse des filles, mais imaginez que.
Imaginez c'qu'on peut faire avec une équipe féminine de bateau-dragon.
Les possibilités sont infinies.
J'ai essayé ben des affaires, mais jamais avec une équipe féminine de bateau-dragon.


J'ai essayé ben des affaires.. ..maintenant que j'fais un bilan, j'ai vraiment essayé ben des affaires.


J'ai couché avec une fille qui parlait ni français ni anglais, pour constater le lendemain, qu'était complètement folle, même à jeun.

J'ai eu une fellation, couché sur la plage, d'une fille qui est apparue et disparue en moins de 10 minutes, et que j'ai jamais revu.

J'ai bu un demi-litre de concentré de pepsi-fontaine pour fourrer avec une fille du Massachussets. J'avais mal au coeur mais ça valu la peine.

J'ai failli coucher avec deux filles, mais j'ai jamais compris le message pis j'ai continué à jouer au Xbox.

J'ai eu une sugar mammy, belle et belge.

J'ai attouché 2 filles, 1 gars éfféminé, 2 gars manqués, 1 gars-1 filles.


et plusieurs autres, quand je serai à l'aise d'en parler.




Un pénis is a warm gun, yes it is.

samedi 13 mars 2010

Le S n'est plus parmi nous

Chers lecteurs voraces et perplexes

Un jour assidùment triste pour la 19ième lettre de l'alphabet.
Par crainte de représailles auprès des écrivains-tueurs et loadés de mots à destruction massive,
je capitule et reviens au titre initial sans faute orthographique.

Je vis un deuil du tape à l'oeil, parce que parmi pas de S, ça m'écorche la rétine et m'embroche les tétines.
En plus, ça fuck toute le set-up de mon titre.

C'est là qu'on se rend compte que la vie est singulière, individualiste et qu'il n'y a pas de place pour les S de ce monde.
Désolé buddy, j'aurai souhaité que ça se passe autrement,. c'est pas toi, c'est moi.

La Moton corporation t'est pluriellement redevable à notre fructueuse collaboration, et note que ton 4% à été envoyé hier par la malle, broché avec ton T4.

C'est bête la vie; j'ai même pas eu l'temps d'y dire que je l'aimais avant qui s'en aille.
.J'irai porter des fleurs en page 908 du dictionnaire en ton honneur.



Éloge de clôture: Un blog parmiS un moton de blog est saisi de scissiparité à sucer sans cesse ces six saucisses sinueuses et succulentes qui sèment le soubassement de ton absence salissante. sans souçi, ces six saucisses ce sont six vrais saucisses savoureuses, pis somme toute Styx c'tun solide soliste pas sicilien sauf systématiquement sexy soubresaut.



Invariablement vôtre
Moton master

vendredi 12 mars 2010

Les discussions sodomisent (ou sont de mises, chu pas certain)

Bertrand: un blog

Chartrand: un bug?!

Bertrand: non, un blog

Chartrand: ah! un bug!

Bertrand: un BLOGUE

Pierre Marchand: alors c'tune blague?

Bertrand: non, c'tun blog

Chartrand: un blog à bug?

Bertrand: oui, et à blagues

Pierre Marchand: alors c'tune blague?

Bertrand: non, c'tun ostie d' blog!

Chartrand: un ostie d'log?! c'est dégeulasse!

Bertrand: un bbbblog

Chartrand: un blog à bug à log?

Bertrand: et à blagues

Pierre Marchand: alors c'tune blague?

Bertrand: NON! B-L-O-G!!!

Chartrand: la belle Auger? c'est qui ça?

Bertrand: pas B.L.O.G. , mais B-L-O-G

Pierre Marchand: alors la belle Auger, c'tune blague?

Chartrand: non! c'tun bug!

Bertrand: y'a pas de bé-èl-o-gé, jusse un BBLLIIOOOGGGUUEEEUUH!

Chartrand: un bliogueuh? chu mélé là

Bertrand: câlisse..

Chartrand: ca va Bertrand? t'as l'air non-seulement fourré dans tes idées, mais aussi très contrarié?

Bertrand: fin de la conversation.


Voilà pourquoi j'ai la discussion dans le cul.


L'éloquence insalubrit mes relations, le silence insonorise la corrélation.
C'est dur de discuter avec des gens, chu pas bon là-d'dans.

samedi 6 mars 2010

Maintenant avec 75% de plus de commentaires haineux!

Depuis sous peu, j'me promène en touriste sur la planète Blogure.
Une planète noire décelant une oxygène satirique et individualiste.
Elle est visible à l'oeil nu, mais seuls les détenteurs d'intérêts écrits s'y attardent au télescope.
La blogosphère manque de lumière, mais en creusant de quelques clic, elle fourmille d'une vie autonome et translucide.
Les habitants de la planète Blogure y sont étranges, ils se reproduisent par l'unique besoin d'exprimer une idée à quelqu'un qui n'était pas là pour l'écouter.
Ils maintiennent leurs existences au nom de l'amour de l'écriture, et récidive la fin de leurs jours en espérant que toutes ces nuits devant l'écran les mèneront promptement quelque part.

C'est une petite planète surpeuplée, d'une galaxie en forme d'étau, où tout le monde veut sa part de .com en écrivant et décrivant son intelligence.
Les Arabes n'ont que faire de conquérir Blogure, car il n'y a pas le moindre millilitre de pétrole souterrain; le seul carburant connu est la reconnaissance et les commentaires surterrains.
Les commentaires agissent comme un dictateur et tyrannisent sa population, tel décrit dans la phrase suivant celle-çi.
Le contenant est plus important que le contenu.
Ce qui pousse les citoyens de Blogure aux actes les plus sinueux comme s'auto-commenter ou suivre une recette de Blog prédestiné au succès.

Recette du blog prédestiné au succès

-une cuillère à thé d'irrévérence
-une plotter de sexe juteux et intempestif
-une chier de commenteurs hater\lover
-être ou se faire passer pour une fille
-un soupçon d'imagination(facultatif)


Désormais, à partir de tu suite, je serai Lady Natashcouane, une femme-dame explicitement chaude et sexuelle.
et j'engagerai le pigiste#4200006200 à faire de faux commentaires sur mon blog pour la modique somme de 20 piasses par semaine.


sexe, cul, poil, vagin, sexe, sucer, stérilet, poil, cul.
du cul
du cul
du cul, du cul
du cul
du cul


du cul


À vos commentaires!

C'était Lady Natashcouane, qui aime ça dirty, à Montréal.

jeudi 4 mars 2010

L'important, c'est de partir cité

Un reportage de notre envoyé spécial à Vancouver...
..En effet Maître-moton, je reporte être l'envoyé en question avec le rak ouvert.
Merçi de l'information, by the way.


C'est sur une note solennelle que je vous informe ce soir.

Je réalise la chance que j'ai eu d'être présent à cet évènement plus grand que nature et défiant toutes lois de gravité.
L'esprit y était à la fête et riche en émotions; y'a eu des rires, des pleurs, d'la bière, ben d'la bière.


J'ai le néant moins peu de détails sur les compétitions elles-mêmes.
...
Il est vrai que j'ai viré une brosse olympique tout le séjour durant sur le bras de la Moton corporation.
Un voyage toutes dépenses payés, ça te fucke les sucs gastriques.

Pour bien vous situer, j'ai dessiné un plan approximatif du site olympique de Vancouver.



Crisse d'Olympique broche à foin; ça m'a prit non-loin d'une demi-heure avant de trouver le mini-bar, pour me faire dire quiétait fermé.
Bravo, comment j'm'y prend pour simuler le partisan canadien si y'a pas moyen d'acheter d'la bière à 8hrs le matin?
place de cul, je décâlisse.


Semaine 1:

J'ai passé quelques jours à Wreck beach avec des tout-nus en buvant d'la Pilsner en canette.
De la plage, j'pouvais même entrevoir à l'horizon les compétitions de ski de fond.
En fait, c'tait p'têtre des nuages, chu pas sure.


Semaine 2:

J'me suis reprit en main, en me crossant, évidemment, et en buvant plusieurs litres de courage parce que, j'avais une job à faire.

L'alcool est foutrement trop cher sur le site et on nous fouille à l'entrée.
fast thinking, fast thinking
J'ai vidé un 40 oz. de vodka dans mes bottes et je suis entré.
Je suis tellement malin des fois.

et un shooter de botte Sorel

C'tait une belle journée pour spotter les chicks en suit de ski-doo.
J'ai un fort faible pour les athlètes, une passion que j'entretiens depuis Paula Radcliffe.


Ma douce Paula.
J'ai choisi une de ses meilleures photos, est pas toujours belle de même.
Bref, j'aurai bien aimé la voir, mais ça l'air quia pas de marathon aux jeux d'hiver.


et un shooter de botte Sorel


Chu pas v'nu icitte pour cruiser, mais bien pour pisser.
Merci à la connerie internationale d'avoir mit les toilettes publiques aussi peu proches du mini-bar.
Fuck that, j'va me trouver un spot tranquille en haut de la côte.

..
..

pour faire un histoire courte, la sécurité m'a arrêtée pour avoir pissé sur une piste de bobsleigh en maintenance.
Une piste de bobsleigh?! ça l'explique au moins comment ma pisse s'est rendu aussi vite et aussi loin en bas de la montagne..



et un shooter de botte Sorel



J'ai vite été relaché quand j'ai dévoilé ma fausse identité.
Le Russe Nikita Kriukov.
Ils m'ont cru sans question, possiblement à mes bottes qui puaient la patate morte.






et un shooter de botte Sorel






Le reste est flou, mais j'me souviens que j'avais mauvaise haleine.
.pis y parait que j'ai couché avec Johnny Weir sous un sapin,
mais j'aime mieux pas y penser.



Par curiosité, si quelqu'un peut m'aider;
j'ai pu une cenne pour revenir à Montréal. Merci!




C'était le pigiste #4200006200, à Vancouver.
(et je viens de partir cité).

mercredi 3 mars 2010

réno-dépot

Je parle au Je.
J'arrive chez nous, after dark, j'irai bien au ptit (ptit) coin, j'actionne un interrupteur perdu dans le mur, ma foi du damn god, j'ai reçu un cadeau!





Une salle de bain tout neuve! je me hâte de déballer le tout!
mais non, je peux pas, je dois attendre, je dois endurer les trop longs et trop tôt travaux, je me réveille chaque matin dans mon R.E.M. de 7 hrs à cause du bruit sale, pis suis sale, je n'ai aucun accès à cette douche d'ici l'achèssement, et je vais voir mon loyer augmenté pis toute,..
..ctun maudit cadeau empoisonné maudit cte maudite patente là!?
Et cette phrase témoigne par elle-même.





Allez les gars, je suis bon joueur, j'ai aussi laissé un cadeau excrémement empoisonné que vous déballerez assez de sitôt.





.oui une joke de crotte, ça va être ça pour à soir.
C'est la dure réalité: moins de lecteurs, moins de contenu.
Y'a des coupures, on corrige même pu les fautes.

Essayez le blog à Dominic Arpin pour le contenu.
Y'a de fins jeux de mots et plusieurs vidéo cocasses.

mercredi 24 février 2010

Transaction bancaire, Le photo-roman


Quelle belle journée!! Aucune panne excessive et injustifiée du service de la STM. Le dernier Field music en trame sonore. Des belles filles en visite pendant mon quart de travail. J'ai mangé d'la tarte aux pommes.
Le bonheur absolu.
Il ne me reste qu'à retirer quelques dollards du guichet pour survivre jusqu'à jeudi, demain.



Mais regardez-moi ce guichet magnifique!
Je lui souris toute ma dentition car je sais qu'il vomira les billets verts nécessaire à l'achat d'un savoureux shish taouk pour souper.
Ce guichet porteur de prospérité et de germes que j'aime!!
J'aime les germes et ce guichet!!
Que dieu bénisse les germes et le guichet que j'aime!




Je suis si heureux d'y insérer ma carte et ainsi accéder à mon butin durement gagné.




Pardon? une ostie d'institution de bourge à cravate du jardin givre le fruit de mon labeur sans mon consentement, et me tient par les gosses soumises au silence parce qu'y sont ouverts à peu près 2 hrs par jour pis j'ai beau me plaindre qu'y s'en crisse, les autres banques m'attendent bras ouverts pour me fourrer à leurs tours, j'ai faim je fais quoi là? à part sacrer désinvoltement que j'en ai plein le cul d'être dépendant d'une calisse de machine pour avoir mon cash pis pouvoir manger , ostie de calisse de tabarn...




Mon shish taouk?! me voilà bien mécontent.




Ma satiété: zéro
La caisse Desjardins: zéro
Tout le monde perd, mon orgueil explosif gagne.


C'était Moton-master, devant la caisse pop en feu, à Montréal.



dimanche 21 février 2010

La question s'implose

Sur les ruines de ma réputation, à la déroute de Beyrouth, l'âme sanguinolente; me voilà sans nouvelle du commenteur non-identifié.

Il me manque. Parce qu'ironiquement, il m'attribuait l'attention médiatique dont j'avais besoin.

Je tiens à revenir sur le sujet pour qu'il sache que le mauvais sort lancé ne me fige pas de marbre.(oui, c'est une métaphore mystique relatant que je ne suis pas insensible à ses injures).
C'était un cri du coeur, pompé de l'aorte et de la hargne de la sorte.
Le terme Pervers narcissique lui-tel me donne la chair de frousse.
Un affreux et impitoyable terme.
J'me sens plus sale qu'un pédo pis plus laid que pédro.


donc bon, je réfléchi.


J'devrais p't'être sortir les vidanges qui puent la marde en m'AxcuZant de A à Z auprès de tous les gens qui m'éffouéreraient bien la face dans un mur,. mais mon phallus-focus diverge et me donne envie de faire autre chose..


.Jouons aux détectives.

Mais qui est donc l'Ano-name? ..J'ai 3 suspects suppositionnés.
Possédant des ennemis mafieux (musclés jusqu'aux dents et armés comme des boeufs) dans les 0 coins du monde(la terre est ronde y parait); le choix s'est adjugé assez facilement.


Suspect suppositionné#1. Niccola Ciccone: tsé Nico, c't'un sensible, yé ptêtre blessé par ma chronique du 9 février.
Ok, j'ai quand même ordonné sa mort ou son expatriment, mais c'est pas de ma faute si y'a une face à fesser dedans.

Suspect suppositionné#2. Le concierge déviant: effectivement, si y'a lu ma chronique du 14 février, y doit être fâché que j'aille dévoilé son identité nommé Robert, numéro d'assurance sociale340141998 et mentionné qu'il passait son après-midi din marches de l'immeuble à écouter les locataires fourrer.

Suspect suppositionné#3. Mes ex-blondes: si toutes mes ex-blondes formaient une armée pour déclencher le coup d'état contre le roi-salaud,. je s'rai dans marde.
Sauf que la plupart d'entre-elles m'ont déjà divulguées les bas fonds de leurs pensées sur mon cas, alors pourquoi en rajouteraient-elles?


chu sur une piste,. poussons l'enquête vers l'angle de vérité en analysant propos et calligraphie.

Anonyme a dit…
Tu aurras été toxique dans ma vie!Je crois que tu es un manipulateur ou un pervers narcissique,http://manipulateur.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=490608http://profil-pervers-narcissique.blogspot.com/
17 février 2010 11:08

Anonyme a dit…
En passant, je ne suis pas celle à qui tu parle!Si ça peut éviter un conflit...
17 février 2010 11:27

D'accord, premièrement, peu de fautes; ça l'élimine le concierge déviant.
Mais y'a quand même 2-3 fautes négligés; c'est peut-être un piège!
ouai, tu es futé Ano-name! vif comme l'éclair.

Deuxièmement, le tu auras été implique que je ne soit plus dans ta vie. Mais c'est l'hiver donc je reste caché dans ma tanière; ça peut être n'importe qui, même ma mère.

Troisièmement, 20 minutes se sont écoulés entre tes deux messages. À quoi as-tu pensé durant ces 20 minutes,? fuck les pistes se brouillent.


La question s'implose, parce qu'elle disparaît sans réponse.


..ptêtre que c'est moi Ano-name.?

jeudi 18 février 2010

Pervers narcissique

Oui. j'y ai pensé toute la journée.


Les seineux de Blog le savent déjà, mais pour les autres, voiçi le topo:
J'ai reçu ce midi mon premier commentaire haineux publiquement publié en tssous de mon texte édition spéciale St-Valentin.

Vite de même, les propos y étaient pertinents, mais j'ai tout pris à la dérision parce qu'ils étaient signés pseudo-anonyme (oui, c't'un jeu de mot).
Commenter sous l'anonymat; ça démontre peut-être qu'on assume pas pleinement ce qu'on a à dire.
Comme les tata qui ont du fun à s'insulter su Youtube.


..Ça s'est mit à mariner quand chu monté dans l'autobus, sua job, et ce jusqu'à temps que je revienne chez nous et que j'écrive ces traîtres-mots.
Ces mots qui me hantent et que le publique à le droit de savoir(!)

Mon blog qui s'assombrit lentement dans le cynisme humoristique, la littérature urbaine et les opinions caricaturales est sans doute désinterpreté par les puristes de la politesse.
Pourtant j'écris sur ce qui m'inspire et le formule pour qu'on puisse en rire.


excuses auprès des sensibles, check.


La remarque du soit-dit chose machin anonyme mentionne tel un scoop ma personnalité narcissique et manipulatrice.
Or, tous ces qualificatifs qui me sont propres font les manchettes depuis belle lurette.
Vous savez, à Loft story quand les côtes d'écoute baisse, on provoque un évènement pour revitaliser l'intêret des spectacteurs.
Ce soir, tel un revirement de situation fracassant menant à mon simple succès; je m'adonnerai à plusieurs confidences juteuses et choquantes.

Je m'aime.
Je m'aime pour vrai.
Tout le monde le sait: j'ai l'air hautain, chu pas l'écoute, je manque de tact, j'ai besoin d'attention, aucune compassion, je trompe mes blondes, déficience de concentration, mal à l'aiseux et tourne les histoires les plus atroces en ridicules les plus précoces.
Certains se plient à c'que je suis; mais la plupart s'y froissent.

Je soutiens qu'il y a une nuance entre mon sens aigu de l'auto-dérision qui justifie que je dérisionne sur à peu près n'importe quoi, pis le narcissisme en soi.
Ma vie est dérisoire, la réalité est nonchalente; moi j'aime mieu en rire.
.Des fois chu faché pis j'braille.
.Des fois j'passe l'hiver à pas répondre au téléphone.
.Des fois j'aime dormir avec des gars. Des fois j'me trouve épais.

J'ai jadis cru detenir la vérité.
À force de me foutre de toute, j'ai fini par ne plus croire en rien.

Je serai un charmant charlatan de me penser plusse bon que toute (vous) autre(s),.. toi itoo, chose-truc l'anonyme.
Cependant, j'aime ben le lien que tu m'as envoyé avec le test du manipulateur.
J'pense que j'va le faire avec toi.


Test: êtes-vous un manipulateur?


Il faut au moins une dizaine de caractéristiques du test ci-dessous pour être un manipulateur:

1 - Il culpabilise les autres, au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle, etc...
Oui, parce que c'est de ta faute, au nom de la.. .conscience professionnelle.
2 - Il reporte sa responsabilité sur les autres ou se démet de ses propres responsabilités.
Oui, je donne 20 piasses à un raton laveurs pour qui sortent et mangent mes vidanges.
3 - Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et ses opinions.
Oui,..et non, ben, je.., c'passe...ah fuck off.
4 - Il répond très souvent de façon floue.
Non, jusse parce que c'est la même calisse de question que celle d'avant.
5 - Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.
Oui, mais ça dépend de qui qui va lire ceçi.
6 - Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.
Oui, à cause du paradoxe linguo-stockholmien(ça sonne logique entuka).
7 - Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et aux questions.
Oui.
8 - Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres: il critique sans en avoir l'air, dévalorise et juge.
Oui, pis formulé d'même, j'ai l'air d'un beau trou de cul.
9 - Il fait faire ses messages par autrui ou par des intermédiaires (téléphone au lieu du face à face, laisse des notes écrites).
Oui, je règle mes comptes personnels sur mon blog.
10 - Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux règner et peut provoquer la rupture d'un couple.
Oui, je suis de la guérilla du cupidon.
11 - Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne (maladie exagérée, entourage "difficile", surcharde de travail, etc...)
Oui, j'ai une grippe d'homme.
12 - Il ignore les demandes (même s'il dit s'en occuper).
Oui, le chèque est dans malle.
13 - Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins(notions d'humanité, de charité, de racisme, "bonne" ou "mauvaise" mère, etc).
Oui, je couche avec le gros bon sens.
14 - Il menace de façon déguisée ou fait un chantage ouvert.
Non, j'veux dire branches-toi; l'un est le contraire de l'autre.
15 - Il change carrément de sujet au cours d'une conversation.
Oui, comme la fois où j'avais des papillons dans mes shorts.
16 - Il évite ou s'échappe de l'entretien, de la réunion.
Oui, gotta go.
17 - Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire à sa supériorité.
Oui, mais personnes y croient.
18 - Il ment.
Non, tu ments, fuck you.
19 - Il prêche le faux pour savoir le vrai, déforme et interprète.
Non, je suis athée.
20 - Il est égocentrique.
Non, justement est-ce qu'on pourrait parler de moi un peu?
21 - Il peut être jaloux même s'il est un parent ou un conjoint.
Oui, pourquoi serai-je jaloux sinon a-n-y-w-a-y.
22 - Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.
Oui, ça c'est vrai, ..donc Non?
23 - Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.
Non, de quoi tu parles?, ta yeule.
24 - Il utilise très souvent le dernier moment pour demander, ordonner ou faire agir autrui.
Oui, c'est comme chercher quequ'chose qu'on a perdu; la dernière place qu'on cherche et trouve, c'est la bonne.
25 - Son discourt paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes, ses actes ou son mode de vie répondent au shéma opposé.
Oui, en fait je suis une femme frigide de 49 ans qui habite Châteauguay.
26 - Il utilise des flatteries pour nous plaire, fait des cadeaux ou se met soudain aux petits soins pour nous.
Oui, maudit que c'est manipulateur donner des cadeaux.
27 - Il produit un état de malaise ou de sentiment de non-liberté (piège).
Oui, je suis le maître du malaise, pour vrai.
28 - Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d'autrui.
Oui, pis as-tu 40 piasses à me passer?
29 - Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas faites de notre propre gré.
Oui, vous venez de lire un ostie de test cave.
30 - Il est constamment l'objet de discussions entre gens qui le connaissent, même s'il n'est pas là.
Non, mais j'aimerais ça pourtant.

..bon, chu un manipulateur big time. merçi l'anonyme masqué!


excuses auprès de mes ex, mes amis (et ennemis végétaliens), check.


Sérieu, si t'as des crottes sul coeur à mon sujet, j'va t'essuyer ça.
.Des fois, j'peux être raisonnable.
J'sais pas c'que j't'ai fait, ça l'air grave.
Vous me surestimez de penser que je conspire à ce point, Ano-name.
chu jusse stupide.
chu brillament stupide.

lundi 15 février 2010

Les traces de brake sont universelles

...Donc pourquoi ne pas laver son linges sales en famille, entre amis.
Une bonne brassée de foncé collective.


J'ai reçu un mail le 15 février 2010 à 17:12:09, que je copie-colle:

Hey Brotha!!
je sais pas si c voulu mais t'ira voir le facebouk a *******,son statut m'a fait penser a un de tes blog.
blabla...


Nop, pas voulu,. véritablement ça fait 3 ans que j'ai pas parlé à *******. j'voulais pu le voir parce qu'il prenait tout le crédit de ma propre personnalité.

..Objectivement, j'trouve que les napperons inutiles de fif, c'est pas très commun comme sujet de discussion.
Donc qu'il se retrouve sur mon blog et sur son profil dans la même semaine, c'est une joyeuse coïncidence qui fait chaud au coeur.

-------------------------------------
Depuis hier, j'aime la notion de cibler un texte à une ou à un groupe de personnes pour l'impact que ça peut offrir (mondialement, j'veux dire).
Aujourd'hui, celui-çi vous appartient, voleurs d'idées sans scrupules.

Des droits d'auteurs, ça vaut pas mal plus cher que des DVD.
C'est comme si tu me violais le cerveau avec ta graine de no-name jusse pour lustrer faussement le vide qui t'infecte l'intérieur.
Au pire, viens-les chiper mes DVD, j'te laisse mon adresse:
123 rue Vatefairefoutreducon
Montréal, Qc
J'travaille presque tous les jours, de 14hrs à minuit.
J'va laisser une clé en tssous du tapis pour pas que tu pètes ma porte d'entrée.


Ça l'air niaiseux, mais c'est la cerise qui fait déborder le sundae, parce que ça l'a assez duré.
j'ai essayé de tourner ma langue selon la table des multiplications de 7 au grand complet pour ne pas paraître prétentieux en écrivant les phrases qui suivent.
Des idées, (mise à part ma beauté divine et mon charisme exubérant) ;
C'est tout c'que j'ai.
Y sont pas bonnes toujours pis pour tout le monde, mais à défaut d'exceller dans mes relations sociales ou en calculs mentales; la créativité est la seule patente qui forge mes ambitions.
Mais j'imagine que j'parle pas assez fort pour la promouvoir.
C'est vrai qu'il peut être grisant que ton alentour se mettent à parler comme toi, s'habiller comme toi, penser comme toi, mais ça devient terriblement ennuyant de côtoyer des gens qui se transforment peu à peu en une pâle copie de soi-même.
Dois-je répéter que chu pas en train de m'péter les bretelles?
Au contraire, j'pense jusse qu'on a des amis qui peuvent te trouver cool au point d'assimiler ton identité, et qui sont meilleurs que moi pour la verbaliser.
C'est de l'amour emprunté et maladroit.
En revanche, c'est spécifiquement pas ton cas, Mr.*******.
pis j'en ai ma claque, parce que j'ai un constant besoin d'attention et d'accréditation.
Appelez ça de l'égocentrisme, du narcissisme et je dirai OUI, so what.


Ce texte est une sentence exemplaire aux espions de la CIA.
(les Cambrioleurs de l'Intellecte Artistique)
Les prochains qui s'essayent, je les nommes au grand jour et viole leurs cerveaux de ma graine gorgée d'inspiration visqueuse et fertile.



.Par contre, je suis de bonne foi et te laisse quelques phrases à te mettre sous la dent de fraudeur avant que tu me lises et me delete indéfiniment de ton cercle d'amis:

Si le cerveau est un muscle, pourquoi qui gonfle pas quand je prends des stéroïdes?

Si j'étais plus intelligent, je n'aurai pas à coucher avec des filles de 17 ans.

Wow, j'ai réussi à lire un texte de plus de 200 mots sans saigner du nez!

dimanche 14 février 2010

Dans l'ombre de Bobby Brown

je sais que tu me lis en secret.
Concept à la St-valentin, ce texte au titre évocateur t'es entièrement dédié.

..parce que je m'ennuie de toi.


J'm'ennuie quand j'écoute du Betty Davis; ça me rappelle ton regard émancipé dans l'autobus quand j'tai fait entendre sa voix dans mes écouteurs pour la première fois.

J'm'ennuie quand je couche avec des filles; ça me rappelle qui a peu de filles comme toi, qui aiment le sexe pour vrai et qui est capable de se défâcher d'une situation contraignante jusse pour faire l'amour.

J'm'ennuie quand j'me rase le ch'veux; ça me rappelle la coiffeuse-maison que j'avais à porter de main pour corriger les erreurs du derrière de tête.

J'm'ennuie quand j'entends parler de l'Abitibi; ça me rappelle que l'Abitibi c'est nul autre que toi.
Tu resteras indélébileblement la région éloignée et aride de mon coeur.

J'm'ennuie quand chu drunk as fuck sul gin tonique; ça me rappelle tes ex qui laissaient des messages sul répondeur ben saoul un samedi soir en disant qui aimeraient ça te revoir.

J'm'ennuie quand chu tu seul chez nous en arrivant tard d'la job pis que j'parle à une quinzaine de personnes su mon blog qui me répondent jamais; ça me rappelle que malgré tes défauts excentriques et disgracieux, t'étais là, à l'écoute de mon silence.

J'm'ennuie quand j'entends des noms difformes; des Carlos Fréchette ou des John Tremblay, ça me rappelle qu'un nom c'est une marque de commerce qui veut finalement rien dire.



J'm'ennuie, mais reste lucide envers tout ça.
T'es comme un poison qui goûte bon.
J'pense que j'aime mieux me rappeler de ta douce saveur que du mal que t'as pu me faire en d'dans.
Me rendre jaloux avec le dude au chapeau pendant que je DJait.
Tes crises aux oeillères au show d'Odeath.
La fameuse TV qui doit désormais appartenir à un concierge de bloc déviant.


Please dont call me Bobby, just remember me.

samedi 13 février 2010

L'important, c'est de participer

La publicité involontaire au produit miracle Probaclac (qui régularise la flore vaginale et intestinale) du blog dernier nous a permis d'amasser plus de 50 000 dollards.

.Ce que nous avons tout de suite investit en envoyé spécial aux jeux de Vancouver..
...En effet maître moton, je suis à Vancouver, je viens de renvoyer et je suis spécial.
Je viens tout juste de suivre la parade d'ouverture des jeux olympiques 2010 et laissez-moi vous dire que c'était assez plate merci.


Ça c'est le boutteWayne Gretsky se promène dans boîte d'un pick-up en riant du monde.




Pis y'a raison, tchequez le monde à gauche sur la photo ci-dessus.
..y courent après le pick-up,! comme des épais, j'veux dire, quèsse ça donne de courir après le pick-up?! Wayne y s'en crisse que tu coures après le pick-up sinon que de prouver que t'es un cave quia pas d'amis ni de vie.
Moi non plus j'ai pas de vie; mais j'ai un blog,.so get a life dumbass.




Sérieux, depuis le crash de l'hélico TVA, moi je prend pu de chance à embarquer dans ces affaires-là juste pour le bien de l'information en continue.
C'trop dangereux.
..Chu particulièrement fier de la photo en haut parce que j'ai réussi à la prendre en sautant d'un quatorzième étage.
Le gros spot laitte, c'est la torche.




Moment clé de la soirée où l'on pouvait lire sur les lèvres à Wayne:
What am I fuckin doing here.



C'était le pigiste #4200006200,. à Vancouver.

Et veuillez prendre note que mon blog http://petitegroupie.blogspot.com/ sera bientôt en fonction dans vos visages.

mardi 9 février 2010

Questions à choix Multiples

Plusieurs d'entre vous sont impatients d'entendre mon opinion sur Probaclac; un produit au nom aussi turn off que son utilité (régulariser sa flore vaginale et intestinale).
Que cela ne tienne, car j'en parlerai pas pantoute.
Sinon que Probaclac, c'est crissement mauvais et anti-marketing comme nom,..j'pense qu'on a faites le tour..

________________________________



Introducing les 10 questions existentielles à mon 9 février.




1. Le mot pantoute justement. Ça sort d'où?
Étymologiquement parlant, c'est une déformation québécoise de l'expression pas en tout... pas en tout!? Ça sort d'où pas en tout? quissé qui a déjà dit ça pas en tout? pis comment c'est devenu pantoute?


2. Des naperons. C'est fif des naperons.
J'veux jusse manger, j'ai nullement besoin d'un cossin entre mon assiette pis ma table.
Tsé une table là, la patante qu'on utilise pour pas salir le plancher pis tsé une assiette., qu'on utilise pour pas salir la table.
Le naperon dans tout ça, yé comme too much, trop d'intermédiaires.
C'tune conspiration pour matantes les naperons.
Si t'as si peur du danger de souiller ou de maganer ta table, ben branche toi sur un soluté, wrap-toi dans du papier bulle, 3-4 vaccins anti-tétanos pis arrête de m'ecoeurer avec tes osties de naperons.


3. Pisser deboute. C'est cave pisser deboute.
Dans une cuvette, ta grandeur est proportionnelle à la quantité de pisse qui va r'voler partout sauf dans la cuvette.
C'est du trouble pisser deboutte, surtout avec un prépuce parce que ça peut dévier le jet big time.
Ça gicle sur la tite brosse, sul mur, sué bords, partout.
Et il ne faut pas se méprendre; un urinoir c'est bien pire parce que ce sont les retours de pisse d'une douzaine de gars qui r'volent su tes pantalons pis su tes souliers.
J'men ai rendu compte une fois que j'pissais dans un urinoir en short pis en sandales.
Depuis que j'ai 16 ans que j'pisse dans la mesure du possible, assis.
C'tellement plus simple; tu baisses tes culottes, tu tiens ta graine pour pas qu'à touche au siege pis tu te laisses aller sans te soucier des éclaboussures ou de ta blonde qui va sacrer en voyant ton territoire délimité.


4. Les trampolines. C'est fuckin dangereux des trampolines.
C'est une évidence, et je le prouverai en statistiques.
Ratio du contenu de Rire et délire
30% de ballon dans la fourche
25% de de chats ou chiens qui font des affaires drôles
25% de monde qui se pète la yeule dans un mariage
10% de bébés qui se crisse dla bouffe dans face
10% d'innocents qui passent proche de se tuer sur une trampoline.

En fait, ce qui m'échappe c'est qu'on est à veille d'électrifier les contours de piscine, d'avoir des vaccins pour des maladies intergalactiques pis d'être obliger de porter un casse pour traverser la rue à pied, mais les trampolines reste à ce jour, un objet contondant non-réglementé.
Selon un rapport du système canadien hospitalier, en 98 par exemple, 557 personnes ont été blessés en pratiquant la trampoline.
Au states, entre 90 et 2000, 11 morts ont quand même été repertoriés.
Why drink' n drive when you could bound' n die.


5. La guerre au Moyen-orient qui dure depuis mille ans.
Pourquoi ça fini pu??
J'ai la solution: chatouillez-les.
Un après les autres, on les chatouilles jusqu'à temps qui soient pu fachés.
C'est tough de rester faché quand on se fait chatouiller.
Tu fais la baboune? ah j't'ai vu rire!, ça veut dire que t'es pu faché, enlève moi ça la dynamite quia su ton chest pis va ranger ta chambre.


6. Pogner les nerfs d'avoir perdu un calepin.
Pourquoi ça marche pas d'être en maudit d'avoir perdu un calepin?
J'pense que c'est à cause du mot -calepin-.
On peut pas être en colère et suivit du mot calepin; c'est trop innoffensif et attendrissant comme mot calepin.
exemple:
Yé où mon crisse de calepin?!
Yé où mon tabarnak de calepin?!
Yé où mon calisse de calepin?!
bon, essayez-les toutes, vous aller voir qu'on peut pas être crédiblement en colère à cause d'un calepin.


7. Le channel #3. Quand y'a pas le câble, le canal 3 qui griche.
J'me d'mande si y cumulent les cotes d'écoutes pour le channel 3, tsé avec tous les VHS\SNES\DVD\INPUT\XBOX qui sont branchés sul channel 3 partout dans le monde..
C'est de l'or en bord pour les publicistes le channel 3.
J'verrai ben l'annonce de Probaclac sul channel 3.


8. Nicola Ciccone. Gros crisse de fatiguant.
Y'a des épais qui tire su Dimebag Darrell, d'autres su Lennon, pourquoi y'a personne de volontaire pour assassiner Nicola Ciccone?? chu prète à mettre un 20 la-dssus.
V'nez pas me dire quia des bodyguards, ses fans sont des femmes entre 40 et 80 ans.
Bon, omettons la violence; expatriez-le, au moins.


9. Les listes qui vont jusqu'à 10.
Les top 10 gagnent en popularité pour leurs simplicité paresseuse et amusante et la facilité qu'on a de faire un survol tout en comprenant l'essentiel des propos.

Est-ce que les gens vont s'apercevoir que j'me suis pas posé 10 questions aujourd'hui pis que j'ai botché la fin?

vendredi 5 février 2010

Principes insipides et herbes insidieuses

J'ai déjà lu un article dans le Vice portant cette phrase:
My dealer is an honest guy.
.En gros, y disait que malgré la hausse du prix du gaz pis de l'électricité, son weed lui était livré sans inflation, étrangement à la même heure, même baggie, même quantité.

Bon, la dope n'est ni taxable, ni contrôlée par l'état, ça l'explique partiellement le raisonnement.
C'est tout de même du commerce, illégal, mais coûtant de plus en plus cher à produire dù à son asservissement au commerce légal.
Donc oui, son dealer est en quelque sorte, un homme honnête.
..et intègre, la mère Teresa des junkies.


Mon dealer est pas pire cool aussi.
C'est comme un vendeur de rêve pour la haute bourgeoisie.
Un professionnel, exclusif à l'élite artistique et politique,
parce qu'il coûte cher, mais dieu qu'il est EFFICACE.

N'importe qui qui a eu à acheter de la drogue une fois dans sa vie sait à quel point un dealer c'est pas fiable.
Y va te faire attendre 3 hrs à une station service, y'aura pas de change ou y se pointera jusse pas.
Le mien joue le old school chic avec son paget,..mais c'est sa secrétaire qui te rappelle.
En moins d'une heure, il cogne à ta porte armé d'une tonne de weed dans une enveloppe à pizza.
Une crisse d'enveloppe à pizza!!!
Mes voisins doivent penser que j'mange souvent d'la pizza...
Une fois, je l'ai appelé à midi avec des contraintes de temps.
Vingt minutes plus tard, il était là en s'excusant de son retard.
You're the man dude.
Sans oublier la promotion du temps des fêtes; toutes les retailles de cocottes de l'année sont accumulés et offerts gratuitement jusqu'à l'épuisement des stocks.
You're the fuckin man dude.

----------------------------------------------------

La déchéance d'une consommation quotidienne de drogue est bien réelle.
Mais il existe une contre-thèse au phénomène relié à la privation.
Je connaissais quelqu'un sur Facebook, d'amis communs, qui décida tout bonnement d'arrêter de consommer.
Du jour au lendemain, il se prit en main et en était fier.
.puis trop fier, sa dépendance aux drogues s'était transformée en dépendance à la cyber-activité.
À chaque barnak de 10 minutes, y statuait des j'ai arrêter de boire ou je ne fume plus su facebook, ou y linkait pleins de vidéos poches de bands mauvais.
Et vint le straight edgisme.
Végétalien viré sur un 10 cennes, à saturer son profil de recettes de salades de lentilles ou de phrases utopiques menaçant les carnivores de culpabilité accrue.
Ses amis proches ont essayés d'atténuer la situation en le taquinant ou en essayant de le résonner(résonner, spas une faute).
Il est a toutes envoyé chier pis deleté, devenu idéologiquement susceptible et inapte à la discussion.

J'veux dire, man, relaxe,. fume un bat quequ'chose.


L'objectif n'est pas de banaliser la dope ou de me prétendre dictateur du bien et du mal.
J'fume du pot pis je l'sais que ça brûle ma vie à petit feu.
J'pense qui faut jusse faire la part des choses, être indulgent et alerte face à la société de consommation qui s'étend sous plusieurs formes.
C'est pas un straight edge qui va m'en apprendre sur l'effet du THC au cerveau ou sur les traitements du bétails dans les abattoirs.
Pis c'est pas un dopehead qui va apprendre aux végétariens quia de la viande dans dla gravy ou que les pois chiches ne sont pas cultivés de façon équitable.


Faites attention avec les convictions, c'est là où je voulais en venir.

mercredi 3 février 2010

Hochelag' on my mind


J'm'ennui d'Hochelaga-Maisonneuve.


Hochelag, la capitale du rock.
Hochelag, l'habitat des pas propres.


J'm'en ennui pour ses 58 patateries.
mais surtout pour son Jimmy restaurant, coin Bourbonnière.
À toutes heures d'la journée et d'la nuit, Jimmy lui même vous y attend à l'entrée, bien vêtu, pour vous souhaiter la bienvenue.
Le plus rassurant, ce sont les serveuses,. toujours des Joanne ou des Chantal qui viennent vous servir le salut dans une tasse à café en vous demandant:

"comme d'habitude mon chéri?!"

OOOUUUII, comme d'habitude., un gros tas dans une assiette.
car Jimmy ne lésine pas sur les portions, et c'est ce qui fait son succès.
et c'est ce qui fait qu'il est obèse mais bon.


J'm'en ennui pour ses 143 pawn shops.
pour prêter le gage sur ma guit entre 2 contrats et acheter des cossins que personnes ne veut.
Pas trop souvent parce qu'effectivement, les pawn shops encouragent le vice et la misère.

"Va pas din pawn shop, c'est pas éthique,.si tu veux moins cher, va chez Wal-mart au pire.."

Ben que oui, le Wal-mart est une entreprise beaucoup plus éthique,
suis-je bête.
Je saisis mal l'idée des principes.
La conviction traîne souvent la contradiction derrière lui, mais j'y reviendrai dans un autre plus tard.


J'm'en ennui pour ses 13479 B.S.
B.S. écrit en majuscule parce qu'ils sont maîtres de la place.
J'pensais pas que c'était possible, mais ça me manque de constamment me faire quêter des clops par du mondes qui puent su les promenades Ontario.
En étant toujours là, c'est un peu comme les seuls amis fidèles que j'ai jamais eu.


J'm'en ennui pour ses 456 bars miteux.
Ceux qu'on peut aller en bad hair day, décalissé en pyjama sans craindre de se faire juger.
Ceux qui donnent le goût de boire pour oublier l'odeur d'urinoir.
Ceux qui donnent des vieilles peanuts qu'on peut pitcher sur les gamblers trop concentrés à jouer au video-poker.
Ceux où y'a toujours un dude qui veut te vendre d'la poudre frelatée pour qui puisse s'acheter une autre grosse Molson dry en spécial.


J'm'en ennui incessivement parce que Rosemont, c'est nul.
Un wannabe Plateau sans l'ambiance ni le jet-set.
nah, c'est faux, j'ai vu Bianca Gervais plus bas su ma rue un matin.
mais Bianca Gervais, même avec des fausses boules, on s'en câlisse.
En fait, ctune extension cheap du plateau, cogitant sur le prix des loyers et quelques commerces de Mont-royal, mais deuxième génération.

Pis ça cruise mal Rosemont.
Y'a jusse des couples qui promènent leurs chiens.
ou des quinquagénaires, qui promènent leurs chiens.


Mon but dans la vie?
M'acheter un condo dans HOMA pis être cool.
C'est ce que j'appellerai: de l'ambition.





lundi 1 février 2010

L'ampoule in(can)descente.


Tsé l'histoire du gars qui se lève un matin, la ptite routine avant d'aller travailler, ben normal, y sort dehors pis là y'a de quoi de bizarre;
la ville est déserte ou yé dans un pays qui connait pas.


Ce gars-là c'est vous, c'est nous; la semaine passé c'tait moi.


J'étais le gars en question à l'intersection Beaubien\St-Denis quand un feu de signalisation random que je connaissais pas s'est allumé.

Une genre de lumière avec une ligne verticale qui veut rien dire entre la rouge pis la verte.
Les gens autour semblaient ben à l'aise avec ça, moi j'étais fourré en estie.

C'est quoi cte lumière là?
Pourquoi chu le seul à pas savoir c'est quoi?
J'veux dire, j'lis CNN, queques gros titres du Devoir, et même dans le pire des cas, le TVA 18 hrs,..pis j'ai jamais su qu'on avait instauré un nouveau système de lumières.

C'tu une conspiration? voulait-on à ce point me rejeter du clan des piétons?
Y'a fallu qui changent le set au complet à toutes les coins de rue contingentés, pis moi j'ai vu que dalle de toute l'opération.
Fuck off, Je fais quoi sur un spotlight aik une trace blanche, j'avance? recule? panique?

Pour avoir des explications pis être fidèle à mes mauvais jeux de mots;
Pourrait-on m'éclairer sur le sujet?


Le pire, un jour j'vais me faire coller par la police pour avoir mal agi sur cette lumière pis le mieu que j'va trouver à répondre pour ma défense c'est: Désolé m'sieur l'agent, je sais pas c'est quoi la ligne drette.
Le policier va me prendre pour un crisse de crosseur, entrave à l'autorité, pis y va me donner un ticket, no way.

J'va m'acheter un char, c'moins compliqué.

vendredi 29 janvier 2010

Je verse des larmes de death métal

On est à la mi-aube, chu en bobette, j'ai une haleine de pâte à dent et une sulfureuse prostituée hispanophone m'attend dans mon lit.

S.V.plait escorte sexy et immigrante qui me coûte\lèchera la peau des fesses, ne vois-tu pas que j'ai beaucoup plus important à faire en ce moment?


Je constate.


L'art Métal s'est voué d'une tangente qu'il ni lui était pas destinée dans ses fondements.
Ils jouaient fort, vite, sale.
Ils voulaient faire peur, provoquer, se démarquer.
Y'a maintenant tellement de band pis de sous-branche dérivé du "Métal" que ça fait pu peur à personne.
On a tous un band metal qui someille en nous, le mouvement s'est donc industrialisé de par lui même pour créer des standards pis des paterns.(ou des clichés pis des copies, c'est selon).
.
La calligraphie Métallique est particulièrement fascinante.

Sauf quié 3 hrs du matin, j'ai pas le goût de pédagoguer là-d'sus mais plutôt de jouer à un jeu.
J'ai chipé des photos d'un autre site, le but est de rassembler les noms de band en matchant leurs lettrages et ce, étalé sur 3 niveaux de difficulté.
[]
[]
[]niveau débutant

[]
[]
[]niveau pas pire
[]
[]
[]niveau arrête de jouer à ça, c'est vraiment stupide comme jeu

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-==-=-=-=--=
¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
¤flash metal news¤
¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
En rafale, le Hair metal;. en partie responsable du trou d'ozone subséquament leurs abus de CFC*.
*CFC: Chlorofluorocarbure, déjà utilisé notamment, dans le spray-net.
*CFC: Coke-filles-collants,.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
¤flash metal news¤
¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
..pis eux.
.dans l'ordre:
Mara Tremblay, Stefie Shock, le dude de Kashtin et Serge Chapleau.
¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
¤flash metal news¤
¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
Et la finale, pour métaliens sanguinaires seulement.

mardi 26 janvier 2010

Une impression de jamais vu

Je poste mes textes de plus en plus vite.

.de plus en plus vite et de plus en plus saoul.
J'ai assimilé la mauvaise habitude de souper accompagné de ma coloc et 750 ml de vignasse,
ensuite je me précipite dans l'embrouille à écrire quelques phrases que je corrige en surface,
et le publie hâtivement dans le worldwideweb en prenant bien soin d'en éliminer les traces.

Aux premiers balbutiements, un article nécessitant 1 heures de rédaction\correction\mise en page m'en coûte désormais le tiers du temps.


Je me dois d'en prendre bonne conscience pour ne pas fondre dans un blog boboche du genre:

..tantôt j'tais à la Première moisson pour acheter un croissant avec mon chum Luciano.
Y'avait pas de croissant, fak j'ai viré au Dunkin pis j'ai pris un muffin...

Et je me dois d'en prendre bonne conscience pour ne pas finir comme journaliste-cabotineur au Journal de Montréal.


C'est donc qu'alors, j'écris ces lignes sobre comme mon ombre, clean as dream et avec un taux d'alcoolémie me permettant de marcher en touchant mon nez et voir la vie avec lucidité.


....crisse que c'est plaaate.


Hier, j'ai commis le lamentable irréparable en amalgamant l'Afrique et Haïti.
J'ai commencé avec un parallèle coupé trop drette, pis j'ai manqué de vigilance en mettant tous les haïtiens dans le même bassin de l'humanité que les africains.
Chu un néophyte en géographie, mais pas assez pour savoir que Haïti c't'au Maroc....

Que ma négligence me fasse passer pour un cave insitué, c'pas nouveau.
Changeons de sujet.


Prenons l'exemple d'un gars qui marche.

Le gars marche avec dans ses mains: Une pinte de lait.
Y'a quequ'chose d'attendrissant en le voyant marcher vers toi. Tu peux pas le soupçonner de vouloir t'attaquer ou rien parce que, il a une pinte de lait dans les mains.
Tu peux jusse penser que s'gars-là est responsable parce qu'il se nourrit adéquatement pis y'a acheter du lait pour subvenir aux besoins de sa famille.

Le même gars marche avec dans ses mains: Une pelle.
Y'a quequ'chose d'épeurant en le voyant marcher vers toi. Tu peux le soupçonner de vouloir t'attaquer comme rien parce que, il a une pelle dans les mains.
Tu peux jusse penser que s'gars là est responsable partiel d'une tuerie à deux coins pis y'a déchiqueté au complet son avenir au dépend de sa famille.

Le même gars marche avec dans ses mains: Un package de papier de toilette.
Y'a quequ'chose de ben drôle en le voyant marcher vers toi. Tu peux certainement pas le soupçonner de vouloir t'attaquer fuckall parce que, il a des rouleaux de papier cul dans les mains.
Tu peux jusse penser que s'gars-là risque d'aller chier bientôt,.. jusse ça, comme tout le monde, mais lui c'est officiel, ce gars là chie, il chie et il s'affirme, chapeau l'homme aux rouleaux!


,,mon blog sans alcool a prit une tournure poético-perceptionniste.
Demain, je vous parle du procès Norbourg sous forme littéraire Alexandrine,. d'ici là, bonne nuit les motonets et les motonettes,... moi j'men va me saouler la gueule.

lundi 25 janvier 2010

La loi de (Eddie) Murphy

Je m'abstiendrai d'écrire sur Haïti et son post-Parkinson tectonique.

Même si l'histoire de Wismond Exantus, haïtien d'une vingt-cinquaine d'années, (qui fut trouvé dans les ruines d'une épicerie et ayant survécu 11 jours en buvant d'la bière et mangeant des biscuits) est anecdotique et mousse assez bien un article, je m'abstiendrai d'en parler.


J'ai un regard arriéré et désinformé sur l'évènement que de toute façon, des centaines de milliers de simili-journalistes bavent de couvrir
(en beurrant ben épais).



Sauf que y'a pas de débat à faire sur Port-au-prince pis la présence des médias, y faut agir comme on peut pis se fermer la yeule.

Les régions pauvres et sudistes sont victimes de la loi de Murphy, mais on peut pu se permettre de r'virer la toast de bord pis souffler d'ssus pour enlever la poussière.

On jette la toast aux oiseaux pis on r'commence su des bases solides avec une belle toast neuve.


chu pas cave, je l'sais que ça en fait du pain tranché.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Au risque de passer pour un prof de philosophie défectueux; chacun sa réalité.

Pendant qu'un haïtien cherche sa mère sous les restants de sa maison, y'a un gars qui se fait tattouer des lunettes.



http://izismile.com/2010/01/14/tattoo_on_the_face_30_pics_1_video.html


pis moi je gratte les tiroirs pour survivre jusqu'à ma première paye après un mois pas de job, profitant à fond du jambon pain plat à 2 piasses chez Subway.


Y'a autant de chance que je fasse l'éloge d'un restaurant à franchise que de la carrière d'Eddie Murphy, mais en situation d'urgence, un sandwich à 2 piasses jusqu'au 30 janvier, c'tun deal en tabarnak.

En plus d'avoir une alimentation saine avec moins de 6 grammes de gras, j'ai un peu de lousse pour envoyer 20 piasses à l'UNICEF,..

Dans vos faces les anti-mondialistes.

samedi 16 janvier 2010

Le grand bal scintillant du 4ième folloeux avec des brillants.

Une short ce soir pour souligner la venue du 4ième folloeux-inscrit-condamné à notre répréhensible Blog motoire.

En souscrivant à la corporation, Play sodoku est maintenant de la secte, comme l'on déjà fait plusieurs fanatiques jusqu'à maintenant(en fait, moi pis un gars qui s'est perdu).


Pour l'occasion, un grand bal fut organisé, précédament d'un spectacle-bénéfice donné par notre artiste-vedette et très bel homme Maurice Larcange.



Merçi aux 175000 personnes qui se sont déplacés pour la parade de la "Playsodokoit, le 4ième élu dans le Moton ".



S'en suivit un banquet casual avec certains gens influents.
On voit mal mais le gars aik des lunettes; c'est lui qui a trouvé le slogan pour le sirop Buckley,..

"j'ai perdu ma job",. me disait-il.



Anyway, toutes les photos et détails les plus inutiles qu'on s'en crisse sont disponibles sur http://www.grandbalscintillantjetsetavecdesbrillantspisunaccordéonnistepasclean.canoyé.québec-OR.$$.astralcla-média.com/









pis c'même pas moi playsodoku j'le jure,
c'est des vraies nouvelles crédibles, parole de Maître-Moton.

Playsodoku, c'est jusse un épais qui s'fait passer pour une sud-africaine aux gros tits qui veut mon é-mail pis m'envoyer d'la marde,
y torche ton blog bro, .les gens louches et à éviter sont les bienvenues parmis le Moton!
Motoner mes enfants, motoner...

Et cliquer sur Playsodoku est jugé insécuritaire à la navigation et certifié hautement impropre à la consommation par le Bigmamellevraimentsérieuconsortium.

mercredi 13 janvier 2010

Eau de côlon

Mon article sera court et incisif.
Certains le trouveront impertinent, d'autres totalement déplacé et insignifiant.

Mais il n'en est pas moins que d'ici 3000 ans, cet article sera reconnu à sa juste valeur pour avoir modifié le cours de l'histoire et les moeurs de la société occidentale.


Donc,. quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi les femmes ont tendances à projeter du parfum après un numéro 2 au toilettes??
C'est vraiment désagréable, ça créer un mélange d'odeurs hétéroclites de parfum à la marde.

Un peu comme mélanger d'la mayonnaise avec du beurre de pin, ou allier les mots démocratie et impartialité dans la même phrase...ça fit pas pantoute.

Le pire, ensuite vous vous aspergez de votre douce fragrance, et on ne peut qu'associer l'arôme à celle de vos antécédents à la selle.

vraiment, arrêtez-ça s.v.plaît.